Après l’obtention du DESS Gestion des Institutions Culturelles de l’Université Paris Dauphine, Julie Léger occupe tout d’abord le poste de chargée de production de films documentaires, avant d’entrer dans la production cinématographique en 2000.

Elle y exerce dans un premier temps les fonctions de Directrice d’exploitation de nombreux longs métrages, notamment "8 femmes" et "Swimming pool" de François Ozon, puis celles de Directrice de postproduction d’une vingtaine de longs métrages, de genres et de techniques multiples.